A la recherche des cerisiers en fleurs

hana wa sakuragi, hito wa bushi

« La fleur de cerisier est devenue l’emblème des samouraïs, dont la vie était « aussi éphémère que la floraison des cerisiers ». Cette fleur ne vit pas plus d’une semaine. Sa chute à l’apogée de sa beauté symbolise l’homme au sommet de son évolution se détachant du monde. Ce symbole de la fragilité de la vie représente également la joie de la floraison et de la renaissance »

Inspirée par cette philosophie mêlant bouddhisme et respect de l’autre, Christelle Nihoul a laissé parler sa créativité et a imaginé un châle aux allures de promenade sous les cerisiers en fleurs….

Des allées parsemées de pétales roses…des éclats de couleurs aux allures de lampions colorés….et nous voila transportés par la magie…

Parfois la vie chemine plus lentement que prévue, la sortie de Sakuragari est légèrement retardée au 01 Février…

3 réponses sur “A la recherche des cerisiers en fleurs”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *